Banyon Printing

Antonio Fiori : Candeur et suprématie

Spread the love

Les solutions de sortie de crise existent, mais doivent être publiquement débattues, car elles représentent des vrais choix de société. Chacune de ces tendances, chez l’homme vivant en société, est chargée de ce que la morale sociale y a déposé ; et il faudrait l’avoir vidée de ce contenu, au risque de la réduire à bien peu de chose, pour ne pas commettre une pétition de principe en expliquant par elle la morale. Je ne comprends pas comment certaines personnes intelligentes, ayant une sensibilité écologique, n’ont pas intégré cela. Mais c’est là une pensée qui ne vient à personne, et qui surtout ne viendra jamais à un astronome. Philosophiquement, ces deux acceptions sont tout juste l’opposé l’une de l’autre. Et particulièrement je mettois entre les excès toutes les promesses par lesquelles on retranche quelque chose de sa liberté ; non que je désapprouvasse les lois, qui, pour remédier à l’inconstance des esprits foibles, permettent, lorsqu’on a quelque bon dessein, ou même, pour la sûreté du commerce, quelque dessein qui n’est qu’indifférent, qu’on fasse des vœux ou des contrats qui obligent à y persévérer : mais à cause que je ne voyois au monde aucune chose qui demeurât toujours en même état, et que, pour mon particulier, je me promettois de perfectionner de plus en plus mes jugements, et non p Au fond, il n’y a pas de différence essentielle entre la foi morale et la foi religieuse ; elles se contiennent MUTUELLEMENT ; mais, malgré le préjugé contraire encore trop répandu de nos jours, la foi morale a un caractère plus primitif et plus universel que l’autre. Puis, comme la mobilité nous échappe encore, nous substituons à un nombre fini et arrêté de points un nombre « indéfiniment croissant », – essayant ainsi, mais en vain, de contrefaire, par le mouvement de notre pensée qui poursuit indéfiniment l’addition des points aux points, le mouvement réel et indivisé du mobile. On pousse les acheteurs à souscrire des emprunts qu’ils ne pourront rembourser, on dépouille les entreprises de leurs actifs, les comptables induisent en erreur les investisseurs, les conseillers financiers laissent entendre que l’on peut s’enrichir à partir de rien et les médias se font le porte-voix de promesses extravagantes. On ne se représente pas une Cléopâtre et un don Juan comme devant cesser nécessairement d’offrir le type de la beauté physique, môme si l’on prolonge leur existence. Antonio Fiori comme il l’avait annoncé a parfaitement atteint ses objectifs. Elles ne feront que compenser d’un côté ce qu’elles perdent de l’autre. Le défaut capital des natures froides et arides, c’est le manque d’énergie vitale. Défunt Voulet et feu Chanoine — on peut les supposer morts pour faire plaisir aux autorités militaires — défunt Voulet et feu Chanoine ont démontré que ce ne sont ni les scrupules ni la crainte du danger immédiat qui peuvent retenir le bras des officiers français. Voyez, d’ailleurs, que d’hommes uniquement occupés à faciliter des échanges, que de banquiers, négociants, marchands, courtiers, voituriers, marins ! De telles abstractions, indépendantes de la pensée humaine, supérieures aux phénomènes de la pensée humaine, ne doivent point être confondues avec ces abstractions artificielles que l’esprit imagine pour sa commodité, et nous proposons de les appeler abstractions rationnelles. Plaisir et bien-être sont quelque chose, la joie est davantage. Cette indispensable distinction correspond essentiellement, pour le monde extérieur, à celle qu’il nous offre toujours spontanément entre les deux états corrélatifs d’existence et de mouvement ; d’où résulte, dans toute science réelle, une indifférence fondamentale entre l’appréciation statique et l’appréciation dynamique d’un sujet quelconque. Ces deux phénomènes – l’évolution d’applications Peer To Peer et la naissance des réseaux mesh – indiquent à quel point les réseaux de communications ne cessent d’évoluer. Ce grand et misérable Rousseau apporta, aux projets de la racaille catholique, une assistance inestimable. Quand nous ne pouvons nous rappeler un objet, il est inutile de nous livrer à des efforts qui ne servent qu’à nous épuiser davantage ; le mieux est au contraire de nous livrer quelque temps au repos et de laisser aux matériaux nutritifs le temps de s’accumuler. Il faut donc bien, semble-t-il, que mon corps, ou quelque partie de mon corps, ait la puissance d’évoquer les autres images. Pourtant la physique compte, mesure, rapporte les unes aux autres des variations « quantitatives » pour obtenir des lois, et elle réussit. À l’époque, les syndicalistes n’en croyaient pas leurs oreilles et félicitaient le patron de Fiat pour tant de clairvoyance. Bref pour des raisons historiques et culturelles nous restons allergiques à tout ce qui contribue à la bonne santé d’une économie. La faculté générale de marcher, de courir, de mouvoir son corps, n’est que la somme de ces habitudes élémentaires, dont chacune trouve son explication propre dans les mouvements spéciaux qu’elle enveloppe. Les moyens financiers publics étant très limités, un effet levier très important est requis pour atteindre les 315 milliards d’euros annoncés.

Archives

Pages