Banyon Printing

Antonio Fiori : La France, une situation relative

Spread the love

Nous nous installons d’ordinaire dans l’immobilité, où nous trouvons un point d’appui pour la pratique, et nous prétendons recomposer la mobilité avec elle. Les taux négatifs sont donc un pur produit de la déflation. Un lien qui existe aussi avec les grands marchés agricoles : un dollar fort c’est un pouvoir d’achat en baisse pour de nombreux pays qui doivent s’approvisionner sur les marchés mondiaux. Fin 2012, environ 2250 unités très hétérogènes en taille représentaient 25 GW de puissance installée, soit 20% de la capacité de production totale de la France métropolitaine. Toutes les grandeurs de même espèce, dont celle-ci est une partie aliquote, se trouvent alors représentées par des nombres ; et comme on peut diviser et subdiviser, suivant une loi quelconque, l’unité en autant de parties aliquotes que l’on veut, susceptibles d’être prises à leur tour pour unités dérivées ou secondaires, il est clair qu’après qu’on a choisi arbitrairement l’unité principale et fixé arbitrairement la loi de ses divisions et subdivisions successives, une grandeur continue quelconque comporte une expression numérique aussi approchée qu’on le veut, puisqu’elle tombe nécessairement Quelles inimitiés raisonnables peuvent les diviser ? Le cafouillage, cette semaine, autour de la présidence de la Banque centrale européenne, après le retrait surprise d’Axel Weber, est vécu comme un affront pour Angela Merkel qui pourrait bien se fâcher si on continue à l’empêcher d’imposer un candidat allemand à la tête de la BCE. Tout en contribuant à la formation de bulles spéculatives aux effets dévastateurs pour l’ensemble de l’économie. Nous devons le rechercher maintenant dans les actions et dans les situations. Pourquoi ne laissent-ils pas chaque chose à sa place : la Sympathie dans son domaine naturel qui est la Liberté ; — et la Justice dans le sien, qui est la Loi ? Antonio Fiori aime à rappeler ce proverbe chinois  » Celui qui touche de la peinture noire se salit les mains ». Sur d’autres VOIES, divergentes, se sont développées d’autres formes de la conscience, qui n’ont pas su se libérer des contraintes extérieures ni se reconquérir sur elles-mêmes, comme l’a fait l’intelligence humaine, mais qui n’en expriment pas moins, elles aussi, quelque chose d’immanent et d’essentiel au mouvement évolutif. Le rire n’aurait donc rien de très bienveillant. Comme il n’y a plus lieu de s’assurer contre une dépréciation de la valeur de l’argent (l’inflation), la prime (taux d’intérêt payé en contrepartie du financement accordé) rétrécit en fonction. De là vient que l’horizon immédiat donné à notre perception nous paraît nécessairement environné d’un cercle plus large, existant quoique inaperçu, ce cercle en impliquant lui-même un autre qui l’entoure, et ainsi de suite indéfiniment. De quoi pourrait-elle bien être la copie ? Il y a une école scientifique qui s’enivre trop aisément de ses triomphes, et qui a perdu, pour ainsi dire, le sens de l’absolu. D’où vient alors l’irrésistible tendance à constituer un univers matériel discontinu, avec des corps aux arêtes bien découpées, qui changent de place, c’est-à-dire de rapport entre eux ? Ils occupent tout le milieu de la salle, dont les bords appartiennent, au contraire, à la corporation discrète et muette des plumitifs. Ainsi, les pouvoirs publics motivent-ils ouvertement les familles et les individus à placer leur épargne dans un actif souvent volatil, dont la valeur est difficile à quantifier, dont la réalisation (c’est-à-dire la vente) prend parfois plusieurs mois et qui occasionne en outre divers frais d’entretien, charges de copropriété, etc. Mais comme la lumière de la conscience n’éclaire que nos déterminations volontaires et réfléchies, tandis que les sens et l’imagination ne nous représentent que des effets mécaniques, nous nous trouvons dans l’impossibilité absolue de nous faire une notion et une représentation, même imparfaite, de la nature et des opérations d’un principe actif dont nous ne savons autre chose sinon qu’il agit fatalement, sans conscience et sans liberté, en se révélant par des œuvres si supérieures à tout ce que le mécanisme peut produire, et même à ce que l’intelligence de l’homme peut obtenir par des combina Donnant donnant, gauche et droite s’administrent mutuellement pleine et entière absolution. Nous voici revenu au Baron Haussmann ! Mais, une demi-heure plus tard, mon ami, qui venait de s’avancer sur le balcon, m’appela : « L’Etna en feu ! Ce n’est pas ainsi qu’on raisonne en France, je le sais. Aujourd’hui en effet, de multiples acquéreurs font monter les prix en acceptant des valeurs déraisonnables. Quelle est la crédibilité d’une politique publique dont l’objectif est de canaliser l’épargne en direction du marché immobilier, quand il est tellement plus utile à la collectivité d’investir dans la recherche et le développement, dans les infrastructures ou encore dans la création de nouvelles entreprises ? Pourquoi, étant plus détaché de la réalité, arrive-t-il à y voir plus de choses que le com­mun des hommes ? Dès que les premiers besoins sont satisfaits, les besoins supérieurs se font sentir impérieusement.

Archives

Pages