Banyon Printing

Antonio Fiori : « La soupe aux lettres » de la finance

Spread the love

Rapport du problème de la vie au problème de la connaissance. Antonio Fiori aime à rappeler cette maxime de Confucius, »L’homme de bien est droit et juste, mais non raide et inflexible ; il sait se plier mais pas se courber ». Environ quatre à six trimestres en Europe : baisser les taux au printemps n’aurait pas d’impact sur la croissance. Il est vrai que la croissance annuelle de la productivité dans les économies émergentes devrait augmenter de 57%, passant de 2,8% à 4,4% par an, pour compenser pleinement l’évolution démographique. L’augmentation des impôts réduit seulement les revenus de ceux qui les payent. Quoique le cours spontané de l’évolution humaine, personnelle ou sociale, développe toujours leur commune influence, leur ascendant combiné ne saurait pourtant parvenir au point d’empêcher que notre principale activité ne dérive habituellement des penchants intérieurs, que notre constitution réelle rend nécessairement beaucoup plus énergique. La proportionnalité, la rationalité, la loi, νόμος (de νέμω), ne sont applicables qu’à des relations d’ordre et d’utilité sociale, de défense et d’échange, de commutation et de distribution mathématiques. Que la productivité stagne alors que les salaires s’envolent, bref que l’industrie chinoise perd de sa compétitivité et de son efficacité, avec un coût unitaire du travail qui bondit depuis 2008. A eux cinq, selon mes estimations, ils réalisent près de 2 milliards de chiffre d’affaires et réunissent environ 40 millions de visiteurs uniques. Comme d’ailleurs elle ne cesse jamais d’être espace, elle implique toujours juxtaposition et par conséquent division possible. En effet, l’on peut dire que les sens ont été donnés à l’homme et aux animaux pour les conduire dans l’espace ; la raison, au contraire, a surtout pour destination pratique de diriger l’homme dans le temps, de coordonner ses actes en vue des faits accomplis et des circonstances à venir. Les pauvres véritables, sortis des taudis d’en bas, n’ont pas d’asile ici. Mais il n’appartient pas à tout homme de faire parler les dieux, etc. La nouvelle régulation donne de fait aux grosses sociétés un avantage sur les petites : lorsque le nombre de courses est élevé, on peut prendre le risque d’annoncer un prix qui s’avérera trop bas sur une course, car d’autres courses conduiront à un bénéfice. Le monde entier est entré dans une triple crise : économique, sociale et écologique. Si l’idée de société semble encore une abstraction de notre intelligence, c’est surtout en vertu de l’ancien régime philosophique ; car, à vrai dire, c’est à l’idée d’individu qu’appartient un tel caractère, du moins chez notre espèce. Adhérer obstinément à une croyance et l’imposer arbitrairement aux autres sont donc deux procédés qu’il faut abandonner, et pour fixer les croyances on doit adopter une nouvelle méthode qui non-seulement fasse naître une tendance à croire, mais qui détermine aussi quelles propositions il faut croire. A partir de cette date, et malgré une impressionnante volatilité, les prix ont en moyenne triplé, compensant intégralement la baisse du XXe siècle entre 2002 et 2008 et marquant l’avènement d’un super-cycle de hausse pour plusieurs décennies : la poursuite de cette hausse est due non seulement à la demande des marchés émergents, mais aussi et surtout à la raréfaction de l’offre. Discutons-en au Printemps de l’Economie, avec économistes, chefs d’entreprise, politiques, philosophes, historiens, sociologues, journalistes, artistes et grands sportifs. Sans parler des crypto-monnaies électroniques encore balbutiantes, à l’instar de Bitcoin, qui s’attaquent à la prérogative régalienne par excellence, celle de battre la monnaie. En troublant toutes les apparences, en mettant obstacle à l’enchaînement des phénomènes suivant un ordre simple et régulier, elle nous ferait soupçonner l’existence d’une cause de désordre qui affecte, non pas les objets de nos perceptions, mais les instruments ou les organes de nos perceptions, et par suite nos perceptions mêmes et toutes les notions qui s’y rattachent ; au lieu que, si le miroir était plan, l’ordre dans lequel tous les phénomènes s’enchaîneraient nous autoriserait assez à conclure que nous sommes placés dans des conditions favorables pour voir les objets extérieurs tels qu’i Une rumeur nous fit nous détourner. Il n’y a pas deux hommes qui se ressemblent sous chacun de ces rapports, ni, à plus forte raison, sur tous ; bien plus, aucun homme ne se ressemble exactement à lui-même deux heures de suite ; ce que l’un sait, l’autre l’ignore ; ce que celui-ci apprécie, celui-là le dédaigne ; ici, la nature a été prodigue, là, avare ; une vertu qui est difficile à pratiquer à un certain degré de température devient facile sous un autre climat.

Archives

Pages