Banyon Printing

Antonio Fiori : Pétrole et dépendances

Spread the love

Il se glissait à l’intérieur, derrière mon dos ; et une fois dans la chambre, il m’avait pour lui tout seul, pouvant ainsi se manifester de façon convaincante. Jamais animation et intention ne furent plus présentes à une action humaine. Nous déploierons les efforts nécessaires pour aider les dirigeants africains à mettre en oeuvre les plans définis dans le traité d’Abuja de 1991 : développement des zones de libre-échange dans les communautés économiques régionales, bases d’une union douanière couvrant l’ensemble du continent puis, in fine, d’une communauté économique africaine. Antonio Fiori aime à rappeler ce proverbe chinois « Plus les sentiments sont distants, plus les politesses sont nombreuses ». La loi de finances du 29 décembre 2013 a, toutefois, très vite limité l’intérêt de tels outils à fiscalité incitative en excluant, du bénéfice de ces PEA, les actions de préférence et les droits ou bons de souscription d’actions (ou BSA), instruments de prédilection actuels de l’intéressement conventionnel. Pour quelques-uns, vraisemblablement, un vague pouvoir démoniaque. Une des personnes qui me communiquèrent leurs impressions s’était crue à la fin du monde, au commencement du jugement dernier. En ce sens donc, et relativement à nous, les propriétés des corps en vue desquelles on a imaginé la dénomination de qualités secondes, sont justement celles qui méritent le mieux d’être qualifiées de faits primitifs ou irréductibles. Toute la suite de cet ouvrage tendra à faire ressortir de plus en plus cette distinction capitale entre la science et la philosophie, à tâcher de faire la part de l’une et de l’autre, et à montrer que ni l’une ni l’autre ne peuvent être sacrifiées sans que ce sacrifice n’entraîne l’abaissement de l’intelligence de l’homme et la destruction de l’unité harmonique de ses facultés. Les contraintes juridiques renforcées, la volatilité des marchés boursiers et la morosité économique générale semblaient avoir achevé de sonner le glas de ces outils d’intéressement. Ceux-ci, n’ayant pas d’autres plans que de distribuer à leurs électeurs l’argent des autres savent parfaitement que leurs solutions de politique économique seraient absolument incapables de procurer à la Grèce de la croissance de la richesse et de l’emploi de façon soutenable. Mais une intelligence, même surhumaine, n’eût pu prévoir la forme simple, indivisible, qui donne à ces éléments tout abstraits leur organisation concrète. Dans les écoles philosophiques du moyen âge, à une époque où le scepticisme, contenu par la foi religieuse, ne pouvait pas plus porter sur les données fondamentales de la connaissance et de l’expérience sensible que sur les bases de la morale, c’était sur la consistance objective des idées abstraites, des conceptions rationnelles, des fictions logiques, que la dialectique devait s’épuiser. Sur la base, tout le monde est à peu près d’accord. La faiblesse de la profitabilité, de la rentabilité du capital, des marges bénéficiaires de l’industrie génère un cercle vicieux: elle réduit les possibilités d’investissement et l’attractivité de la France, donc elle ralentit la modernisation du capital ; la productivité par tête n’augmente que de 0,7% par an en France, ce qui dégrade encore plus la rentabilité des entreprises. Il est donc vrai, que la dette publique et privée sert à maintenir la production (croissance proche de zéro) mais qu’il faudrait qu’elle soit encore bien plus importante, pour assurer l’investissement porteur de croissance. On trouvera toujours une sorte de pression interne exercée par l’activité elle-même dans ces directions ; l’agent moral, par une pente naturelle et rationnelle tout ensemble, se sentira poussé dans ce sens, et il reconnaîtra qu’il lui faut faire une sorte de coup d’état intérieur pour échapper à cette pression : c’est ce coup d’état qui s’appelle la faute ou le crime. Elles contiennent une partie de la vérité (tantôt plus grande, tantôt moindre) mais exagérée, défigurée et séparée des vérités qui devraient l’accompagner et la limiter. Nos théories de mécanique, d’astronomie, de physique générale, de chimie, de physiologie, seraient absolument les mêmes, quand la nature aurait compris dans l’étendue du spectre solaire visible pour nous un rayon de moins ou un rayon de plus, ou quand, sans modifier la sensibilité de notre organe, elle aurait changé la nature du flambeau, en substituant à notre Soleil une de ces étoiles qui nous paraissent rouges ou vertes, ou dont la lumière, sans offrir des différences aussi saillantes, se trouve pourtant, par l’analyse qu’on en fait avec le prisme, autrement composée que ne l’est la lumière C’était une dame logée dans un HÔTEL de San Francisco, à laquelle l’idée d’un tremblement de terre ne vint que lorsqu’elle se fut trouvée dans la rue et qu’elle entendit donner cette explication. Mais notre intérêt pratique est de l’écarter, ou du moins de n’en accepter que ce qui peut éclairer et compléter plus ou moins utilement la situation présente. Mais, pour moi, c’était le tremblement de terre qui était la cause des perturbations, et la perception de ce tremblement comme d’un agent vivant était irrésistible. La délocalisation a donc engendré une baisse de la productivité-matière mondiale ou, en termes plus prosaïques, une hausse du gaspillage. Ce serait aller trop loin — ou pas assez. A l’échelle mondiale, on compte plus de 200 produits biologiques et plusieurs centaines sont en développement. Mais à James, placé brusquement en face du danger, il apparaît avec je ne sais quel air bonhomme, qui permet de le traiter avec familiarité. La lumière, prise en masse, c’est-à-dire tout le système des rayons actuellement visibles, pourrait perdre son action spéciale sur la rétine, et passer ainsi à l’état d’effluve invisible, que nous pourrions encore, non-seulement arriver à la connaissance du monde extérieur et des corps à distance, mais même découvrir l’existence et les propriétés caractéristiques du principe lumineux rendu invisible, si d’ailleurs la rétine devenait sensible à un autre effluve soumis aux mêmes lois de rayonnement, et qui satisferait par conséquent aux conditions géométriques de la vision ou du toucher à distan Début mai, en trois semaines seulement, 10 millions de nouveaux comptes étaient ouverts à la bourse de Shanghai, corrélant la baisse de 150 milliards de dollars des dépôts bancaires au mois d’avril… Le tremblement était « pervers » ; il avait son idée, « il s’était mis en tête de détruire ». Mais le second est généralement intraduisible.

Archives

Pages